Dr Chloé Solatges
07 81 00 47 73
Lundi, Mardi, Jeudi et Vendredi, 9h—19h
Mercredi et Samedi, 9h—12h

La reproduction des chats

Le chat est une espèce saisonnée, chez qui la période de reproduction s’étend de janvier/février à août/septembre (jours longs). Chez le chat mâle, la maturité sexuelle est atteinte entre 7 et 12 mois. Chez la chatte, elle est plus fréquemment observée entre 6 et 8 mois. Des variations existent en fonction des races et des familles. Par exemple, les Siamois sont souvent précoces (6 mois) et les Persans, tardifs (11 mois). L’âge à la puberté dépend également de la période de naissance.

Comportement reproducteur normal

Comportement sexuel du mâle

Les chats mâles ont un comportement de recherche active des femelles. Il se manifeste par l’émission d’urines très concentrées et odorantes sur des points stratégiques (souvent des surfaces verticales). Les chats mâles se battent également entre eux et peuvent fuguer pour rejoindre les femelles en chaleur.

Chaleurs de la chatte

Les chaleurs sont caractéristiques chez la chatte et se traduisent par un comportement typique : miaulements, frottements répétés, prise de la position d’acceptation de la saillie quand on la touche sur le dos... La chatte recherche également le contact de mâles : c’est pendant les chaleurs que la majorité des fugues ont lieu. Elles durent en moyenne 10 à 12 jours et peuvent se répéter 2 à 4 fois par an. Certaines chattes (de type asiatique) ont des chaleurs toutes les 3 semaines. Contrairement aux chiennes, on remarque rarement des écoulements sanguins chez la chatte. Par ailleurs, certaines chattes n’expriment que faiblement leurs chaleurs, qui sont difficilement repérables par les propriétaires.

L’accouplement, lorsqu’il a lieu, est violent et s’accompagne de morsures et de cris. C’est lui qui déclenche l’ovulation chez la chatte.

Gestation et mise-bas

La gestation chez la chatte dure de 58 à 71 jours après la saillie. La chatte peut donner naissance à des portées d'un à six chatons.

Lactation

Suite à la mise-bas, la chatte allaite ses petits pendant une durée minimale de 3 semaines. Les chatons se sèvrent ensuite progressivement, et certaines chattes commencent à les rejeter lorsqu’ils atteignent l’âge de 4 à 6 semaines. Toutefois, certaines mères se laissent téter beaucoup plus longtemps : la montée de lait ne cesse que lorsque les chatons arrêtent de téter, car ce sont eux qui stimulent la production de lait. Attention, même en cas d’allaitement, la chatte peut revenir en chaleurs et être fécondée dès 2 jours après la mise-bas.

Moyens de contrôle de la reproduction

Mesures temporaires

Il existe des moyens de contraception pour les femelles (comprimés, injections), mais leur utilisation répétée est fréquemment à l’origine de l’apparition de tumeurs (mamelles, ovaires, utérus). De plus, en cas d’oubli du comprimé, la chatte n’est plus à l’abri d’une gestation non souhaitée.

Il n’existe pas de « pilule » chez la chatte, comme on l’entend chez l’humain. Les comprimés vendus en libre service en pharmacie sont dangereux, évitez d’y avoir recours, il y a de meilleures solutions.

Mesures définitives

La suppression définitive des fonctions de reproduction peut être réalisée par stérilisation : ovariectomie pour les femelles, castration pour les mâles.

Ces opérations sont réalisées au bloc opératoire sous anesthésie générale. Elles font disparaître certains comportements sexuels : bagarres entre mâles, fugues saisonnières, cris incessants pendant les chaleurs… Certains comportements peuvent toutefois persister : 10% des chats mâles castrés continuent à uriner pour marquer leur territoire, certaines femelles continuent à explorer un large territoire… Toutefois, ces mesures diminuent de manière drastique le risque d’apparition de plusieurs maladies : FIV, FeLV, tumeurs mammaires, accidents de la voie publique, abcès et plaies de bagarre.

C'est pourquoi la stérilisation des chats et chattes non destinés à la reproduction est très fortement recommandée !