Dr Chloé Solatges
07 81 00 47 73
Lundi, Mardi, Jeudi et Vendredi, 9h—19h
Mercredi et Samedi, 9h—12h

En cas d’accident de la route

Si votre animal a été accidenté, vous devez dans un premier temps, prendre une grande respiration et vous souvenir de ne pas céder à la panique. Ensuite, il faut :

  1. Tout d'abord, sécuriser le site de l'accident, pour éviter tout risque de suraccident.Signalez les lieux si nécessaire. Si l'animal semble aggressif, sous le coup de la douleur ou de la peur, n'hésitez pas à lui mettre une muselière, c'est une mesure de sécurité pour vous comme pour lui.
  2. Si l'animal est capable de se déplacer, aidez-le à trouver un endroit sécurisant, où vous pourrez le rassurer et le réchauffer (pour éviter l'état de choc). Si vous constatez que l'animal semble incapable de se lever et de marcher, il peut avoir une blessure de la colonne vertébrale. Déplacer un animal ayant une lésion vertébrale peut conduire à sa paralysie définitive ou à la mort. Le mieux, dans ce cas, est de laisser l'animal dans la position qu'il a choisie, et de ne pas le déplacer. S'il est vraiment trop dangereux de le laisser où il est, attrapez-le avec précautions en tâchant de garder sa colonne vertébrale bien alignée.
  3. Enfin, si l'animal est inconscient, commencez par vérifier qu'il respire bien, en regardant si sa poitrine et son ventre se soulèvent régulièrement. Dans le cas contraire, vous devez envisager le décès de l'animal. Si la respiration se déroule normalement, suivez les mêmes conseils que précédemment : ne déplacez l'animal que si c'est vraiment nécessaire, et précautionneusement, le cas échéant.
  4. Si vous constatez des saignements, munissez-vous de compresses ou d'un linge propre, et pressez la lésion pendant plusieurs minutes. Evitez de poser des garrots : un garrot mal posé ou placé trop longtemps peut aggraver la situation. Il vaut mieux appuyer sur le saignement et maintenir l'animal allongé, tête basse.
  5. Une fois ces mesures de base effectuées, appelez un vétérinaire d'urgence, qui pourra vous donner des conseils complémentaires en fonction de la situation. L'avis d'un vétérinaire est indispensable, même si l'animal semble aller bien : il peut souffrir de lésions internes difficiles à dépister, et qui peuvent causer sa mort dans les heures ou les jours qui suivent.