Dr Chloé Solatges
07 81 00 47 73
Lundi, Mardi, Jeudi et Vendredi, 9h—19h
Mercredi et Samedi, 9h—12h

Le chat qui a des difficultés à uriner

Certains symptômes doivent vous alerter et motiver une consultation en urgence, en particulier si vous êtes le propriétaire d'un chat, et encore plus si c'est un mâle. En effet, les chats sont particulièrement sujets aux affections de l'appareil urinaire (reins, uretère, urètre, vessie). Ces problèmes peuvent être d'origine infectieuse (bactéries) ou être liés à la présence d'inflammation ou de calculs dans la vessie ou l'urètre.

Si votre chat en souffre, vous constaterez peut-être qu'il urine plus fréquemment, qu'il a mal en urinant (il peut miauler ou grogner tout en urinant), que ses urines sont teintées de sang... très vite, la situation s'aggrave et peut découler sur un blocage urinaire. Lorsque le chat ne parvient plus à uriner, il s'agit d'une situation d'urgence qui nécessite l'intervention d'un vétérinaire. En effet, l'animal ne peut plus éliminer ses déchets par les urines, et il s'intoxique en quelques heures.

A ce stade, le chat peut sembler fatigué, dépressif, il a mal au ventre, le ventre distendu, et il va et vient dans sa litière (ou à l'extérieur), ce qui peut être pris pour un signe de constipation.

Chez les femelles, le risque de blocage est plus faible parce que l'urètre est plus large et plus court. Par contre, elles peuvent souffrir de cystites aussi fréquemment que les mâles, et ces états douloureux doivent être pris en charge rapidement.

Si vous suspectez un blocage urinaire, ne perdez pas une minute et contactez un vétérinaire, qui vérifiera d’abord l’état de l’appareil urinaire (palpation, radiographie, échographie) ainsi que l’état des organes internes (prise de sang) avant de décider s’il est nécessaire d’hospitaliser votre animal pour lui placer une sonde urinaire et une perfusion.