Dr Chloé Solatges
07 81 00 47 73
Lundi, Mardi, Jeudi et Vendredi, 9h—19h
Mercredi et Samedi, 9h—12h

Que faire en cas de brûlure ?

La gravité d'une brûlure dépend à la fois de sa profondeur et de son étendue. Plus elle représente une proportion importante de la surface de la peau de l'animal, plus elle est grave. Néanmoins, toute brûlure doit être prise au sérieux car les complications lors de la cicatrisation sont fréquentes.

Une blessure localisée à la tête, aux muqueuses ou aux plis du corps (coude, aine) est toujours plus grave que si elle était localisée dans un endroit moins exposé.

Par ailleurs, il est parfois difficile de distinguer toute l'étendue de la blessure en raison des poils.

Premiers gestes

Attention, si gentil soit votre animal, il peut avoir des réactions vives, voire agressives, liées à la douleur. Protégez-vous, si nécessaire en le muselant.

Il faut commencer par refroidir la brûlure, en faisant couler un filet d'eau fraîche (environ 10-15°C) pendant minimum 15 minutes, et en respectant une distance d'environ 15cm de la peau. Ne faites pas couler l'eau directement sur la lésion, mais un peu au-dessus pour limiter la douleur.

Ensuite, sécher la peau sans frotter, en tamponnant légèrement.

Vous pouvez alors recouvrir la plaie de Biafine ou de tulle gras. Si vous n'en disposez pas, évitez de substituer un autre produit, certains sont parfaitement déconseillés en cas de brûlure, mieux vaut souvent ne rien appliquer sans avis vétérinaire.

Enfin, en attendant la consultation vétérinaire, vous pouvez protéger la plaie par une compresse imbibée d'antiseptique (surtout pas d'alcool) entourée par un bandage non serré.

Surtout, n'appliquez ni glace, ni d'autre produit (huile, beurre, vinaigre...), et ne frottez pas.

Eviter l'état de choc

Parlez à votre animal, réconfortez-le, caressez-le de manière à le calmer. Proposez lui à boire. Evitez de lui proposer à manger au cas où une intervention sous anesthésie serait nécessaire.

Souvenez-vous que votre angoisse se transmet à votre animal, ne laissez pas libre cours à la panique, et appelez un vétérinaire.